Les GOODnews

Corse : l'impact de l'insularité sur la performance économique des entreprises

corse impact insularité goodwill management

 

À la demande de la CCI de Corse, Goodwill-management a conduit une étude sur les difficultés rencontrées par les entreprises situées en Corse, dues à l'insularité. 

En effet, les caractéristiques spécifiques aux îles engendrent des difficultés pour les entreprises. Celles-ci supportent alors des coûts supplémentaires, ou « surcoûts », par rapport aux entreprises situées sur le continent pouvant nuire à leur compétitivité.

 

Une première : l’étude de l’impact de l’insularité en Corse

L'objectif de cette étude est d’identifier et d’estimer financièrement les différents coûts cachés affectant la performance économique des entreprises situées en Corse. C'est une première puisque ce rapport inédit remis à Bercy met en lumière les coûts supplémentaires supportés par les entreprises corses. S'appuyant à la fois sur des études académiques et une enquête réalisée auprès de plus de 500 entreprises, ce rapport fournit ainsi une démonstration solide et chiffrée qui vient conforter le ressenti des chefs d'entreprise corses. 

Insularité : 12 coûts supplémentaires supportés par les entreprises de la Corse

Si la problématique des coûts cachés n'est pas exclusive à la Corse, il faut noter que les caractéristiques du territoire corse imposent à l'économie et aux entreprises une accumulation de contraintes qui génèrent des coûts cachés. 

En effet, les trois caractéristiques suivantes engendrent des difficultés et des coûts supplémentaires :

  • L’éloignement géographique : les entreprises rencontrent des difficultés liées au déplacements de personnes et de marchandises.
  • L’étroitesse du marché insulaire : la petite taille du marché affecte les approvisionnements en équipements et en matières premières mais aussi le marché de l’emploi. Il réduit ainsi les possibilités d'économies d'échelle. 
  • Les incertitudes d’approvisionnements : celles-ci sont liées aux infrastructures routières insuffisantes, à l’hyper-saisonnalité de l’activité économique et aux aléas sociaux et météorologiques.

L’ensemble de ces difficultés entraînent des surcoûts pour les entreprises. Douze surcoûts ont ainsi été identifiés :

Fret maritime insularit corse goodwillPrix du fret maritime

frais deplacements insularit corse goodwillFrais de déplacement vers le continent

vacances poste insularit corse goodwillDurées importantes de vacances de poste

sur stockage insularit corse goodwillSur-stockage

perte productivit insularit corse goodwillPerte de productivité liée au déplacement vers le continent

echec recrutement insularit corse goodwillRisque d'échec du recrutement

surquipements insularit corse goodwillSuréquipement

transport routier insularit corse goodwillSur-temps de transport routier intra-corse

formation interne insularit corse goodwillBesoin de formation interne plus important

meteo insularit corse goodwillPerte de production due aux aléas météorologiques

approvisionnement insularit corse goodwillCharges d'approvisionnement importantes

salaris non residents insularit corse goodwillRecours à des salariés ne résidant pas en Corse

 

Résultat : les surcoûts dus à l’insularité pénalisent l’économie corse

Évalué pour un échantillon de plus de 500 entreprises situées en Corse, le surcoût total annuel moyen d’une entreprise représente ainsi en moyenne 10 % de son chiffre d’affaire par an.

L'enquête révèle que les petites entreprises semblent particulièrement fragilisées par l’insularité. Les coûts supplémentaires liés à leur capital humain pénalisent le plus les petites entreprises : difficulté de recrutement, pénurie de salariés qualifiés sur l'île, vacances de postes importantes, limites de la formation en Corse, etc. 

Afin d'apporter un nouvel éclairage sur les difficultés rencontrées par les entreprises corses, l’étude propose une estimation du surcoût lié à l’insularité pour l’ensemble de l’économie corse. Pour cela, les résultats obtenus sur l'échantillon ont été extrapolés vers l'ensemble de l'économie corse. Le surcoût total supporté par les entreprises situées en Corse est ainsi estimé entre 700 M€ et 1,5 Md€.

En conclusion, cette étude démontre les véritables difficultés auxquelles font face les entreprises situées en Corse, que la seule vision comptable ne permet pas d'appréhender et qui pénalisent pourtant leur compétitivité. 

Cette démarche inédite et novatrice appelle à des études complémentaires permettant d'affiner les ordres de grandeur obtenus et de comparer les impacts de l'insularité entre les différentes catégories d'entreprises (en fonction de leurs secteurs d'activités, de leur localisation géographique ou encore de la taille de l’entreprise).

Pour aller plus loin : 

Dernière modification le 26 juin 2018

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.