Les GOODnews

Articles pour le tag : impact social

Pour une nouvelle mesure de la valeur des établissements publics, l’exemple des CCI

image CCI

Pour une nouvelle mesure de la valeur des établissements publics : l'exemple des CCI 

La défense des structures publiques (ou plus largement des structures subventionnées par l’État) et la crainte de leur remise en cause sont des thèmes récurrents du débat politique. Aujourd’hui la baisse des ressources fiscales et des subventions publiques touche plusieurs types de ces structures dont l’utilité est questionnée. C’est le cas des établissements publics (par exemple les Chambres de Commerce et de l'Industrie), des organismes paritaires collecteurs agréés (par exemple Opcalia), du secteur associatif (par exemple le réseau national chantier école) ou même des collectivités territoriales. 

Face à ces enjeux de financement, il devient essentiel pour ces organismes de démontrer qu’ils ne représentent pas une dépense mais bien au contraire un investissement. Goodwill-management propose de dépasser une approche de la gestion par les coûts et défend un système de pilotage par la création de valeur. Les coûts sont importants mais ils doivent être étudiés au regard de la valeur créée.

Une mission d'intérêt public

Les Chambres de Commerce et de l’Industrie, en tant qu’établissement public d’État, remplissent une mission d’intérêt général tout en étant des acteurs de premier plan de l’économie du territoire. À travers leurs missions de représentation, de fédération et d’appui des entreprises, leurs missions de formation et la gestion d'équipements, les CCI contribuent au développement économique, à l'attractivité et à l'aménagement des territoires.

Face au manque de visibilité de leurs actions et à la baisse de leurs ressources, certaines CCI ont missionné le cabinet Goodwill-management afin de réaliser une étude de performance économique : Les CCI Morbihan Bretagne Ouest, Bayonne Pays Basque, Morbihan, Nice, Landes, Ille et Vilaine, du Loiret et dernièrement de Strasbourg, Lyon et Bordeaux.

Mesurer la valeur créée par une CCI sur son territoire

Si une entreprise assure sa pérennité par sa rentabilité, une CCI peut mesurer sa performance économique en comparant les coûts qu’elle représente pour la collectivité avec les retombées économiques qu’elle génère.

#1 L'empreinte socio-économique directe des CCI

Comme n’importe quelle entreprise et par sa simple existence, les CCI laissent une empreinte économique directe sur leur territoire, par les achats qu’elles réalisent, les taxes dont elles s’acquittent et les salaires qu’elles versent à leurs collaborateurs.

#2 Les retombées économiques de l'ensemble des activités de la CCI

L’empreinte des CCI s’élargit avec les services qu’elles rendent. À travers leurs activités de gestion des ports et des aéroports, le conseil auprès des entreprises et des porteurs de projet, les formations dispensées dans les écoles de commerce et d’ingénieurs, les CCI soutiennent la création de richesse et d’emplois. Ces bénéfices recouvrent à la fois les gains de performance et la pérennité des entreprises accompagnées, les dépenses générées par les flux de passagers, les prestations sociales évitées pour l’État, l’augmentation de la consommation locale et du pouvoir d’achat. 

En comparant ce qu’elles coutent à ce qu’elles rapportent à la collectivité, Goodwill a démontré que les CCI contribuent à générer en moyenne une valeur 10 fois supérieure aux ressources qu’elles mobilisent. C’est-à-dire que chaque euro investi apporte une valeur ajoutée de 10 euros supplémentaire. 

#3 L'impact de la CCI sur la valeur du territoire, incluant une partie immatérielle

La richesse générée par les CCI est aussi à mettre au regard avec la valeur des territoires sur lesquelles elles sont établies. Si la valeur d’un territoire est souvent définie par un flux (son PIB), nous trouvons plus pertinent de considérer également son capital matériel et immatériel en ayant une approche par les stocks. Selon nous, un territoire peut être riche par son activité économique, son capital naturel, la qualité de ses infrastructures ou celle de ses universités. Prendre en compte les actifs matériels et immatériels permet d’apprécier la valeur d’un territoire de manière plus globale. Sur la base de la méthodologie Banque Mondiale, enrichie de notre expertise en capital immatériel, Goodwill-management a par exemple évalué la valeur du Finistère à 684 milliards d’euros.

Des études pour mieux piloter la création de valeur

A partir de ces différentes études, on perçoit que les CCI portent de nombreuses actions qui ont un effet bénéfique quantifiable pour les territoires, les entreprises et la société civile. La valorisation financière de ces actions permet de donner aux parties prenantes une vision plus exacte de la contribution économique et sociétale des CCI. Cette approche par la création de valeur est le point de départ pour prendre des décisions éclairées dans les politiques publiques.

 

Pour aller plus loin, quelques articles au sujet des CCI : 

CCI Bayonne Pays-Basque : 

CCI Nice Côtés d'Azur : 

La formation : levier d'impact et de transformation sociale

petit dej 16mars

Formation : levier d'impact et de transformation sociale

 

Le vendredi 16 mars, Goodwill-management organisait un petit-déjeuner sur le thème de la formation, un sujet d'actualité avec le big bang annoncé par le gouvernement.

Formation et impact social

Si le thème de la formation est d'actualité, l’impact social a également été au cœur des débats de ce début d’année avec le projet de loi PACTE qui a pour ambition de redéfinir le rôle de l’entreprise et le lancement de French Impact.

Ce sont deux sujets que notre équipe a eu la chance d'étudier lors d'études réalisées en 2017, notamment au travers d'une étude sur la valeur créée par les OPCA en France.

La formation est essentielle et doit aujourd'hui évoluer pour devenir un vrai levier d'impact et de transformation sociale

Quelques chiffres clés

En moyenne le capital humain pèse pour 20 % de la valeur de l'entreprise. Dans les sociétés de service comme par exemple les cabinets de conseil, cette valeur peut représenter 60 % à 80 % de la valeur de l'entreprise. Dans une économie de la connaissance, les talents sont une ressource rare. 

Selon les sources entre 60* et 85 %** des métiers de 2030 n'existent pas encore. En parallèle, 42 % des emplois actuels seraient menacés en 2035. 

* selon le rapport Digitalisation et robotisation : réinventer les métiers, Adecco, septembre 2016. 
** selon le rapport de Dell et "L'Institut pour le Futur", think tank californien, 2017.

Nos invités : Montpellier BS et Simplon

Pour ce petit-déjeuner, l'équipe de Goodwill-management vous propose de réunir autour de la table des acteurs qui développent un fort impact social à travers la formation de leur capital humain :

Une école de management, la Montpellier Business School (MBS) prendra la parole aux côtés d’une startup de l’ESS, Simplon pour vous présenter comment la formation peut devenir un outil d’impact et de transformation sociale.

Montpellier Business School vous présentera son programme Executive MBA, qui a pour vocation d'accompagner les professionnels, désireux d’introduire des pratiques et des méthodes de management nouvelles pour améliorer leurs performances globales de façon durable.

Simplon.co vous racontera son activité : révéler les talents éloignés de l’emploi ou issus de territoires en difficulté avec un objectif de parité hommes-femmes.

Avec son Executive MBA, MBS souhaite former les managers responsables de demain

Montpellier BS est une école qui porte de fortes valeurs humaines : le développement humain, l’inclusion, la diversité et égalité des chances.

MBS est l’une des premières écoles françaises à avoir proposé un Executive MBA. Depuis près de 25 ans, le programme accueille des promotions de 30 à 35 participants et valorise la diversité des profils. L'enseignement est orienté vers la stratégie, l’innovation, l’entrepreneuriat et est basé sur un accompagnement personnalisé. Challenger ses opinions et se remettre en question fait partie de l’expérience du programme à la fois du côté de l'enseignement que des participantes et participants. 

Le programme est tourné vers l’emploi. L'objectif : accompagner les participantes et participants dans leur projet professionnel et les préparer à construire l’entreprise et l’économie de demain. Ce programme est tourné vers le monde de l’entreprise et vers l’international. 

La conviction de Magdalena : une personne sera d'autant plus agile si elle est alignée avec ses valeurs, ses aspirations profondes et son projet professionnel. Elle pourra alors introduire des pratiques et des méthodes de management nouvelles et améliorer leurs performances globales de façon durable.

Simplon, impact social et formation au cœur du business model

Simplon est une entreprise de l'ESS qui va bientôt fêter ses 5 ans. L'objectif de Simplon est de former au numérique des personnes éloignées de l'emploi sur les territoires les plus fragiles pour qu'ils deviennent les talents de demain. 

Ne venant pas du monde de la formation, l'équipe de Simplon a appris les codes de la formation sur le tas et en a aussi cassé quelques-uns. 5 ans après, ils ont réussi à innover et à proposer une solution face à un double gâchis : des entreprises qui ne trouvent pas de compétences numériques et des personnes talentueuses qui restent sur le carreau. 

Les formations proposées par Simplon sont totalement gratuites pour les bénéficiaires, elles durent minumum 7 mois.

L'avantage d'internet : peu importe le lieu, il suffit d'avoir un accès pour développer les métiers du numérique. Avec des formations 100 % en présentiel, Simplon a pu installer des centres de formation au cœur des territoires fragiles. Leur devise : Arrêter le Bangladesh, privilégier l'Ardèche !  

La sélection des bénéficiaires se fait sur des critères sociaux et la motivation. Pour les entreprises, intégrer des développeurs formés par Simplon, favorise la diversité dans un milieu où la grande majorité des développeurs sortent des mêmes écoles. L'une des grandes fiertés de Simplon c'est l'intégration des femmes dans ses formations. Elles représentent aujourd'hui 35 % des personnes formées. Avec un taux de sortie de 80 %, Simplon a réussi son pari de réinsérer des personnes éloignées de l'emploi. 

 


LES INTERVENANTS 
- Arnaud Bergero, Directeur des Opérations de Goodwill-management
- Magdalena François-Thurin, Directrice Executive MBA de Montpellier BS
- Frédéric Bardeau, Président et co-fondateur de Simplon

 

Je souhaite participer aux prochains événements

 

[#Petit déj] La formation : levier d'impact et de transformation sociale

de 8h30 à 10h

Label LUCIE

12 rue aux Ours

PARIS 03

petit dej 16mars

Formation : levier d'impact et de transformation sociale

 

Vendredi matin, Goodwill-management vous propose un petit-déjeuner sur le thème de la formation, un sujet d'actualité avec le big bang annoncé par le gouvernement.

Formation et impact social

Si le thème de la formation est d'actualité, l’impact social a également été au cœur des débats de ce début d’année avec le projet de loi PACTE qui a pour ambition de redéfinir le rôle de l’entreprise et le lancement de French Impact.

Ce sont deux sujets que notre équipe a eu la chance d'étudier lors d'une étude réalisée en 2017 sur la valeur créée par les OPCA en France.

La formation est essentielle et doit aujourd'hui évoluer pour devenir un vrai levier d'impact et de transformation sociale

Nos invités : Montpellier BS et Simplon

Pour ce petit-déjeuner, l'équipe de Goodwill-management vous propose de réunir autour de la table des acteurs qui développent un fort impact social à travers la formation de leur capital humain.

À l’occasion d’un petit-déjeuner organisé en plein centre de Paris, une école de management, la Montpellier Business School prendra la parole aux côté d’une startup de l’ESS, Simplon pour vous présenter comment la formation peut devenir un outil d’impact et de transformation sociale.

Montpellier Business School vous présentera son programme Executive MBA, qui a pour vocation d'accompagner les professionnels, désireux d’introduire des pratiques et des méthodes de management nouvelles pour améliorer leurs performances globales de façon durable.

Simplon.co vous racontera son activité : révéler les talents éloignés de l’emploi ou issus de territoires en difficulté avec un objectif de parité hommes-femmes.

Infos pratiques

On vous donne donc rendez-vous le vendredi 16 mars entre 8h30 et 10h pour partager un petit-déjeuner et des échanges passionnants sur le sujet de la formation comme levier d'impact et de transformation sociale.


LES INTERVENANTS 
- Arnaud Bergero, Directeur des Opérations de Goodwill-management
- Magdalena François-Thurin, Directrice Executive MBA de Montpellier BS
- Frédéric Bardeau, Président et co-fondateur de Simplon

 

S'INSCRIRE

 

Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, la participation à cet événement est gratuite mais soumise à inscription. Le nombre de places est limité.