Les GOODnews

Thésaurus-Ecopolis

 Super User - 29 février 2016 -   Méthodes
Thésaurus-Ecopolis est un référentiel unique de conception responsable, durable et sociale des bâtiments.
 

Il a pour vocation d'accompagner les décideurs tout au long des projets car il permet de multiples usages :

  • C’est un outil d’évaluation : il aide à comparer entre eux jusqu’à trois, quatre projets différents en neuf comme en rénovation
  • C’est un outil d’aide à la conception : il fournit une assistance précieuse lors de la conception de projets dans le neuf comme dans l’existant
  • C’est un outil d’aide à la décision : il fournit une aide précieuse pendant les phases de consultation en permettant une sélection des entreprises (MOE, entreprises de travaux) sur la base d’une étude des propositions axées sur une approche combinée développement durable et gains en euros pour l’occupant.
Ecopolis

Notre système de diagnostic et de notation fait la synthèse des principaux référentiels de construction durable (HQE, LEED, BREEAM) en y ajoutant toutes les exigences de la RSE applicables au bâtiment et issues de la norme ISO 26000.

Régulièrement mis à jour, il comporte plusieurs centaines de questions et se décline selon chaque typologie de bâtiments : logement, bureau, agences bancaires, etc.

 

Pourquoi s’intéresser à l’impact d’un bâtiment sur la productivité du salarié ?

La répartition des coûts d’un bureau au m², présentée ci-dessous, montre bien que l’investissement le plus stratégique concerne le bien-être et le confort des salariés pour garantir une meilleure productivité. Ainsi que calcul de la productivité est nécessaire pour mesurer la performance économique globale d’un bâtiment.

rapart cout bureau

Comment mesurer la productivité ?

La formule générale de la productivité est la suivante : 

formule productivite

La motivation, la sérénité, le bien-être physique, le retard, l’absentéisme, les heures de présence non travaillées ou encore le turnover sont des facteurs impactant la productivité. Ils ont été pour la plupart l’objet de nombreuses études académiques.

 

 

 

 

 

Une évaluation théorique fiable

Notre équipe a travaillé récemment à l’amélioration du calcul théorique de l’efficacité au travail.

Pour obtenir un résultat théorique plus fiable, nous utilisons désormais le concept de facteur limitant.

Pour cela, nous considérons que l’efficacité maximale au travail est de 100 %, ensuite nous étudions chaque paramètre impactant l’efficacité, comme par exemple le confort acoustique, la luminosité ou encore le confort hygrothermique. Nous fixons ensuite le niveau d’efficacité en fonction du paramètre qui dégrade le plus l’efficacité des occupants du bâtiment étudié.

Enfin, l’efficacité est pondérée à la hausse ou à la baisse par la motivation.

Notre évaluation théorique s’appuie sur un grand nombre d’études qui sont régulièrement mises à jour.

De plus en 2015, une étude d’envergure sur 5 bâtiments a été menée afin de confronter les résultats de notre modèle théorique aux réalités d’usage des occupants à l’aide d’une enquête de terrain. Le résultat de cette étude a démontré une forte corrélation entre notre modèle théorique et la réalité in situ. Ce travail a engendré quelques ajustements de notre modèle théorique avec la mise à jour de quelques questions et le ré-étalonnage de certaines questions.

Pour mesurer plus concrètement la performance des occupants dans chacun des bâtiments, nous nous sommes appuyés sur un outil simple disponible en ligne bénéficiant d’une légitimité scientifique et permettant de mesurer l’état cognitif des occupants : Lumosity.

Ainsi notre modèle Thésaurus-Ecopolis permet aujourd’hui de qualifier, quantifier et monétariser la performance globale d’un bâtiment, notamment à travers la mesure de l’impact du bâtiment sur la productivité de ses occupants.

Dernière modification le 21 juin 2016

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.