Les GOODnews

Impact économique du réserviste sur l'entreprise, lui-même et la nation

 

En juin 2017, Goodwill-management finalisait l’étude de l’impact économique des réservistes pour l’entreprise, pour le réserviste lui-même et pour la nation. Rappelez-vous, un précédent article vous expliquait l’intérêt d’une telle étude et la méthodologie utilisée pour évaluer l’impact économique de la Garde Nationale.

Si l’équipe de Goodwill-management a fait de la mesure de la performance économique son expertise, c’est bien pour démontrer que ce sont les valeurs qui créent de la valeur. La publication des résultats de nos études constitue donc une réelle victoire pour faire connaître et démocratiser cette réflexion sur la création de valeur.

Lors des Assises de la Garde Nationale du 13 octobre dernier, Alan Fustec, président et fondateur de Goodwill-management, a présenté les résultats de l’étude de la performance économique de la réserve en présence de Florence Parly, Ministre des Armées.

À notre tour de vous présenter les résultats de l’étude :

tweet garde nationale AF

#1 Impact économique du réserviste sur l’entreprise 

La reconnaissance de la mission du réserviste est un acte citoyen de la part de l’entreprise. Celle-ci met à disposition son salarié-réserviste au service de la Nation quelques jours par an. Un tel engagement fait partie intégrante de la responsabilité sociétale de l’entreprise en contribuant au resserrement des liens entre la Nation et la population.

Loin d’être un coût pour l’entreprise, les valeurs et aptitudes acquises par le réserviste lui profite, à la fois en termes de performance et d’amélioration de son capital immatériel.

L’impact du réserviste sur la performance de l’entreprise

Le réserviste impacte la performance de l’entreprise à travers deux leviers « mesurables » :

  • Moins d’absentéisme
  • Une meilleure productivité

Si les réservistes enrichissent les rangs de l’active, ils acquièrent et développent également un ensemble d’aptitudes profitables au travail et qui se traduisent par des gains de productivité pour l’entreprise.

reserviste prod

Le réserviste créé de la valeur en entreprise en apportant les valeurs de l’armée. Ce qui se traduit de manière concrète avec un bénéfice de 94 millions d’euros par an dû à une meilleure productivité pour l’ensemble des entreprises employant des réservistes.

À cela s’ajoute 34 millions d’euros de coûts évités dus à un absentéisme moins important chez les réservistes.

En moyenne, un salarié non réserviste est absent pour raison médicales 18 jours* par an contre 3 jours par an seulement pour le réserviste**. En effet, l’entraînement et l’hygiène de vie des réservistes contribue à les maintenir dans une meilleure santé physique et mentale.

En mettant en parallèle ces gains avec le coût des départs en mission des réservistes, évalué à 35 M€ pour les entreprises, le bilan reste très positif pour les entreprises avec une amélioration de leur performance économique évaluée à 93 millions d’euros par an.

L’impact du réserviste sur le capital immatériel de l’entreprise

En tant qu’expert du capital immatériel des entreprises, notre étude ajoute une brique à cette analyse, celle de l’impact des réservistes sur le capital immatériel des entreprises qui les emploient. 

Une grande enquête, réalisée auprès de plus de 200 entreprises, a permis d’identifier les actifs immatériels impactés par la présence des réservistes.  

humainActif humain

marqueActif Marque

clientsActif clients

SAVOIRActif savoir

organisationActif organisation

Cet impact peut s’exprimer en une augmentation de la rentabilité, traduite ensuite en une augmentation de la valeur de l’entreprise. En 2016, les réservistes ont généré une amélioration du capital immatériel des entreprises estimée à 80 millions d’euros.

#2 L’impact économique de la réserve pour le réserviste

Être réserviste c’est consacrer une partie de son temps à la défense et la sécurité du pays, bénéficier d’une expérience professionnelle et humaine aussi enrichissante que valorisante et d’une rémunération supplémentaire. 

La rémunération du réserviste constitue un complément de revenu, notamment pour ceux dont les situations sont les plus fragiles (chômeurs, étudiants etc…) 

revenus reservistes

Légende : Profils des réservistes et salaires

Par an, un réserviste touche en moyenne 1 815 € de revenus supplémentaires.

NOTE : Employeurs comme réservistes perçoivent la réserve comme positive vis-à-vis des perspectives de carrières.

#3 L’impact économique des réservistes sur la nation

Suite à la série d'attentats qui a frappé la France depuis 2015, la création de la garde nationale a été décidée par le Président de la République au lendemain de l'attaque de Nice de juillet 2016. Les réservistes sont aujourd’hui indispensables pour soutenir les forces de sécurité dans leurs missions de protection du territoire. Ils apportent des compétences spécifiques et renforcent la cohésion nationale.

En 2016, la réserve a coûté 181 millions d’euros à l’État, répartis entre les rémunérations versées aux réservistes et au maintien des salaires dans le public. Là encore, notre étude a choisi de mettre en avant la valeur créée par les réservistes, mais uniquement du point de vue de la Nation.

Au niveau de la Nation, 3 leviers ont été identifiés :

  • Les économies réalisées par la mobilisation de réservistes plutôt que des militaires d’active
  • La réduction de l’absentéisme pour les organismes publics employant des réservistes
  • Les économies réalisées dues au retour à l’emploi accéléré des réservistes

Sans la réserve militaire, la protection du territoire français coûterait 672 millions d’euros de plus à l’état. En effet, pour un jour d’activité, l’emploi d’un réserviste est en moyenne 4 fois moins onéreux que l’emploi d’un militaire d’active. 

Dans la même logique que pour les entreprises, nous avons estimé les coûts évités par la Nation dus à un absentéisme moins important pour les réservistes. Dans le public, la baisse des absences due au bon état de santé des réservistes s’élevait à 32 millions d’euros en 2016.

Les réservistes inactifs retrouvent du travail plus rapidement que les civils. En moyenne, 43 % des Français retrouvent un emploi après un an de recherche, pour les réservistes ce chiffre s’élève à 60 %. Ce qui se traduit pour l’état par une diminution des indemnités chômage à verser, estimée à 10 millions d’euros.

Au total, la garde nationale a permis à la Nation de réaliser 533 millions d'euros d'économies en 2016.

Empreinte socio-économique de la Garde Nationale sur la nation

Enfin, la garde nationale a souhaité évaluer l'empreinte socio-économique des réservistes sur l'économie française en 2016. 

Grâce aux revenus supplémentaires qu’elle verse et aux achats qu’elle réalise, la garde nationale crée de la valeur et soutient des emplois sur l’ensemble du territoire. 

Le calcul des impacts propagés s’appuie sur la méthodologie de l’analyse input-output. Il s’agit d’une analyse par secteur d’activité permettant de mesurer les impacts économiques indirects liés aux achats, et induits liés aux salaires, de la réserve sur l’économie nationale.

empreinte socio eco garde nationale

La réserve tout le monde y gagne, entreprises, réservistes et la nation. Citoyens et entreprises, tout le monde a un rôle à jouer pour renforcer la sécurité de la population.

Revivez la présentation de l'étude par Alan Fustec lors des Assises de la garde nationale en vidéo !

 

Téléchargez l'étude sur la réserve

 

Dernière modification le 17 novembre 2017

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.